Jakuta Alikavazovic

Stacks Image 9
Jakuta Alikavazovic est une romancière et traductrice. Elle suit ses études à l’École normale supérieure, séjourne aux États-Unis, en Écosse, en Italie. Agrégée d’anglais, elle enseigne à la Sorbonne. Elle publie en 2006 Histoires contre nature, un recueil de nouvelles aux éditions de L’Olivier. L’année suivante paraît son premier roman chez le même éditeur, Corps volatils pour lequel elle reçoit le Goncourt du premier roman et des critiques très élogieuses. En 2010, elle publie son second roman, Le Londres – Louxor. Il bénéficie d’un accueil très enthousiaste de la part de la presse et se retrouve dans la sélection du Prix du Livre Inter. En 2012, elle publie La Blonde et le Bunker, qui remporte la mention spéciale du jury du prix Wepler. De 2013 à 2014, elle est pensionnaire de la villa Médicis. Son quatrième roman, L’Avancée de la nuit, paru en 2017, est dans la sélection du prix littéraire du journal Le Monde, du Prix Medicis et du Prix Femina. Elle a traduit plusieurs ouvrages de l’anglais dont L’enchanteur: Nabokov et le bonheur de Lila Azam Zanganeh et Au départ d’Atocha et 10:04 de Ben Lerner et tout récemment Beloved de Tony Morrison. En 2021, Comme un ciel en nous (Stock) obtient le prix Médicis de l’essai. Jakuta Alikavazovic contribue depuis 2019 à la chronique «écritures» du journal Libération. En 2022, les éditions de l’Olivier publient Faites un vœu, un recueil de ces textes. Son œuvre est traduite dans plusieurs langues.
On retrouve Jakuta Alikavasovic:

- jeudi 12juillet à 17heures - La Baule
pour une entretien avec Éloïse Guénéguès

- jeudi 12 juillet à 20 heures - La Baule
pour une table ronde sur le sujet La traduction littéraire à l’heure de l’IA
en compagnie d’
Olivier Brossard, Nicolas Richard et Marc Chénetier